Née il y a 25 ans à Nancy, je m’appelle Elisabeth Grandjean-Joyeux.
Je ne fais rien comme tout le monde. Parfois c’est cool, parfois moins. Mais c’est ce qui m’a amené ici, à Bordeaux.
Je m’explique. Après mon bac, persuadée que le monde n’attendait que moi je décide de vivre la « grande vie ». Les études ? Trop peu pour moi !
Je décide alors de travailler, de devenir une vraie adulte. Or, le monde n’attend personne (sauf Elon Musk peut-être). Après quelques mois de recherche, je signe un contrat de service civique à la DGFIP (Direction générale des finances publiques). En gros, les méchants. Et j’adore ce job ! (Je vous l’avais dit : rien comme tout le monde…)
Mais le propre d’une mission civique, c’est qu’il y a un début, et une fin.
Me voilà donc assistante d’éducation dans un lycée (et non, on ne dit pas pionne… enfin, pas en public) l’année suivante.
Après 4 ans à dire à des ados d’enlever leurs bonnets dans les couloirs, il est temps pour moi de trouver ma voie.
Je reprends donc mes études. Enfin, je commence* des études. Un BTS GPME que j’effectue en alternance. Je suis alors assistante marketing pour une entreprise d’import-export de systèmes électroniques industriel. Résultat : J’adoooore cette mission !
Bon, c’est vrai que de faire la promotion de systèmes électroniques industriel ce n’est pas innée mais j’aime les réseaux sociaux, gérer le site internet et la communication de la boite.
J’aurais pu rester si je n’étais pas allée faire un séjour à Bordeaux en janvier 2021.
En juin, ma décision est prise, je pars découvrir la côte d’argent. Je débarque en juillet, après de moult péripéties, je trouve l’entreprise parfaite pour mon alternance. CULTURAAAAA ! (C’est ce que j’ai crié au téléphone à ma mère quand j’ai été embauchée).
Aujourd’hui, je suis assistante chef de produit Beaux-Arts chez Cultura dans le cadre de mon Bachelor Webmarketing et social media.
Je passe tous les week-ends ensoleillés à la mer. Zut, non c’est pas la mer c’est l’océan (Faites attention ici sa rigole pas avec ça).
Bref, je ne dis toujours pas chocolatine mais je suis gavée heureuse ici !

Si vous voulez savoir la vérité, écoutez les fous.

Proverbe Africain